Visualiser · Éditer · Uploader · Historique

"LA GRANDE IMPITOYABLE GUERRE DE NOVEMBRE" (GIGN)

Avec dans les rôles principaux :

  • Zarby, Aspic-vert, Tripack, Bébé, Crotaal, Galoche, Gros tas, Hera, Zeus, Hidden pour les JSCV
  • Trollhyène, Goldorak, Maglubyet, Whazaam, Sojiro, Yarrick, Groumf, Irhrgaak, Graou (Moi) pour les Joyeux Trolls Farceurs
  • Groskéké?, Sunfire, Planplan et Chépouillé pour les Enfants de la Flamme
  • Les shaïs N° 10 044, 10 032, 9 990, 9 953, 9 637
  • Le lézard Géant N° 9 376
  • Corwin, dans le rôle du Farouche Mercenaire qui passait par là
  • Le Grand Lapin Blanc, dans le rôle de celui par qui tout commença

PROLOGUE

Au commencement était une cohabitation tranquille entre Enfants de la Flamme qui quêtaient, mules qui paissaient, monstres en tous genres qui se concentraient et Joyeux trolls farceurs qui farcissaient…

Frère Groskéké ne vois-tu rien venir : « Non je ne vois que nos petits doigts qui flamboient et nos armures qui brilloient… » Frère Groskéké ne vois-tu rien venir : « Non je ne vois que nos petits doigts qui flamboient et nos arm… Argh !!! Argh !!! Mais qu'est-ce que c'est ?? Mais c'est un lapin !!! Mais qu'est-ce qu'il fait ???…. »

Chantal Goya, qui passait par là fut très étonnée : « Ce matin… Un lapin… a tué une mule… C'était un lapin… qui… C'était un lapin… qui… » Heu, pardon, excusez-moi, je crois que je m'égare… Je disais donc que Le Grand Lapin Blanc avait décidé de se faire une petite mule…

C'était sans compter sur la loyauté des Enfants de la Flamme… "ALARME ALARME !!!! A l'assassin, on tue nos mules", s'exclamèrent-ils d'une seule voix… eh oui j'ai bien dit NOS, car elles étaient deux et un sournois serpent vert s'était mis en tête lui aussi, de se farcir un petit baudet... Soutenu par sa tribu des JSCV qui arrivait en renfort, une piqûre suffit à avoir raison de la pauvre ânesse… C'en était trop pour les Enfants de la Flamme… Ivres de colère, les yeux leur sortaient des orbites…

«Comment ? Quels manants avaient osé toucher à leurs mules ? Non, ce crime ne resterait pas impuni !!! Non, nous ne laisserons pas faire ça !!! Oui, nous vengerons ces pauvres bêtes !!! Oui, nous… Heu.. Dites chef, dites… C'est qu'ils sont beaucoup quand même… Heu… Oui vous avez raison soldat… Oyez, oyez Joyeux troll farceur… Nous Enfants de la Flamme vous proposons de participer à ce combat pour la liberté, pour que les mules soient tranquilles, pour que les petits trolls puissent grandir sans peur, pour que… » « STOOOOOPPPP !!! Y a pas de problème… Nous les JSCV on les aime pas… Y nous aime pas… On a des comptes à régler… On est là… Et ceux qui sont pas là ils arrivent » dit Trollhyène de sa voix suave, envoûtante, enivrante… (Oups, excusez-moi je m'égare encore, mais c'est ma moitié de troll, alors vous comprenez… Heu… pardon…)…

Enfin bref voilà comment nous nous retrouvâmes au sein d'une bataille qui ne nous concernait pas au départ…

LA BATAILLE

A peine le temps d'aiguiser nos armes et le carnage pouvait commencer sous les yeux ébahis de quelques shaïs.... des shaïs que tout le monde oublia le temps de la castagne, mais qui eux n'oublièrent pas de donner quelques coups de dents bien placés par-ci, par-là...

Pendant que, «pour l'honneur des mules», le gros des EDF s'éparpillait pour concentrer ses valeureuses boulettes de feu sur Aspic vert et Lapin blanc, la tribu des JSCV commença son opération table rase sur les Enfants de la Flamme. Le premier rayon de soleil tentait d'éclairer les boyaux caverneux quand les hostilités débutèrent…

Sunfire, dépassé par le nombre et la soudaineté de l'attaque, n'eut même pas le temps de dégainer et trépassa sous les coups de hallebarde de Zarby… Ben mince alors, je suis mort… et les gars vous z’êtes où !!!… Emportés dans leur élan, les JSCV frappaient sur tout ce qui se trouvaient à leur portée… Les bras volaient, les jambes s’arrachaient… A l’odeur du sang qui commençait à se répandre dans les tunnels, Corwin, farouche mercenaire de son état, ne put résister à la tentation de donner à son tour quelques bonnes baffes bien placées… Planplan, éberlué lui aussi par la marée destructrice qui lui tombait dessus, tenta vainement de résister, mais un projectile lui ôta tout espoir de se relever…

Dans cette panique la plus totale, le commando Whazaam, Irhrgaak et Goldorak arriva enfin à placer quelques attaques bien senties… Ah, ah, JSCV, tremblez car vous venez de signer votre arrêt de mort… Les Joyeux trolls farceurs sont là… Gnark, gnark, gnark…

Tiens, une Déesse... T’as un problème, on se sent toute seule… Où c’est qu’il est son petit mari ?…. C’est ça : crie !!! Pleure !!! Tu demandes Grâce ? Trop tard ton heure a sonné immonde Héra… Le fulguro-poing est plus fort que toi…

Mais les JSCV sont des créatures sans pitié… Seul un vrai carnage, une agonie générale pourrait les satisfaire…

Hidden ne laissa même pas les shaïs finir leur repas… Eux qui avaient si habilement calculé, cumulé, se virent souffler Sojiro sous le nez…

Yarrick n’eut pas le temps de se retourner pour pleurer la mort de son compagnon de route… Depuis des heures il se concentrait, il se préparait et à l’heure fatidique : Rien ! Le néant ! Aucune réaction ! Comment ? Il dormait ? Quel esprit maléfique l’avait plongé dans un sommeil si profond qu’il ne senti aucun des coups de Tripack… Sa mort fut douce : dans son sommeil, sans souffrance… Ne dit-on pas que c’est la plus belle mort ?!!! Finalement il fut juste étonné à son réveil… loin, loin, quelque part…

Si nous nous étions regroupés petit à petit, les JSCV n’étaient pas restés inactifs… Leurs rangs ne cessaient de grossir et ils avaient un avantage par rapport à nous, un énoooorme avantage : beaucoup, beaucoup… mais alors beaucoup de paire d’yeux… Le JSCV n’est en fait qu’un œil géant qui voit à des kilomètres à la ronde, qui frappe à distance et qui se camoufle habilement… Pour les vaincre, il nous fallait aller plus vite qu’eux, en plus grand nombre et surtout ne pas rater une cible… Le moindre raté pouvait être fatal… Bébé, Zarby et Crotaal n’eurent hélas pas de raté sur Goldorak… Déjà entamé par un lézard géant, il dut s’incliner la mort dans l’âme…

Ah c’est toujours dur la mort d’un Trõll… Ce nouveau réveil dans un décor étranger, entourés de Trõlls que l’on ne connaît pas… Amis… Ennemis… Seul le temps pourra le dire… Voilà tout est à refaire… Encore une fois… Ou alors : pire que tout !!!… Tu te réveilles dans le néant, le vide intergalactique de la terre des trolls… Pas la moindre petite plante verte à se mettre sous la dent… Pas la moindre potion à ramasser… Pas la moindre petite boutique… Vous vous rendez pas compte vous trolls barbares et sans aucune éducation, en période de soldes c’est l’horreur !!! Votre armure est en train de rouiller, vos mouches réclament de nouvelles ailes, les copines qui vous sortent la dernière dague incrustée dents de shaï de chez TrollSaintLaurent et vous vous retrouvez à… Oh pardon je crois que je me suis encore égarée…

Bon revenons à nos moutons… euh nos… Bref (ola, m’faut d’l’aspirine moi) il est clair que cette première offensive fut rude pour nos troupes... Mauvaise organisation, manque d’expérience du combat , précipitation ????... A l'heure du premier bilan les pertes étaient lourdes... Les quelques EDF qui traînaient dans le coin, Mirlin et Yseult Troisième du nom pour ne pas les citer, préféraient apparemment compter les points (l’important c’est de participer, visiblement y connaissent pas…)…

Nous profitâmes de quelques heures de répit pour panser nos blessures… On entendait la respiration saccadée des combattants qui attendaient de reprendre leur souffle avant de lancer la prochaine offensive… Chacun était en train de réconforter et de motiver ses mouches quand Hidden et Galoche décidèrent que tout le monde s’était assez reposé et le pauvre Whazaam vit sa petite famille voler en éclats, éparpillée façon puzzle par les torpilles de Corwin…

C’est pas grave… Il faut le savoir : si le JSCV est féroce, le Joyeux troll farceur est tenace… Nous sommes peut-être moins nombreux, mais nous sommes hargneux… A mort les JSCV !!! Même pas peur !!! Même pas mal !!! Ah, ah, Hidden tu te croyais caché, tu te croyais à l’abri de tout ?!!! Erreur, nous aussi on est méchants si on veut.. Tu crois peut-être que quand on s’appelle Trollhyène c’est pour faire du dorlotage de mouches ?… Pan dans ta tête !!! Pouf t’es mort !!! Y en d’autres qui réclament ?…

Ah Zarby !!!… Bon alors là les gars on se concentre… Ca c’est du gros morceau… Ca c’est du challenge... Groumf tu contournes, Maglubyet tu distrais et Trollhyène tu frappes… Oh oui, ça c’est parfait, quelle attaque, quelle patate… Tiens un projo, d’où c’est qu’il vient celui-là ? Ah c’est gentil ça Chépouillé, on se souvient qu’on existe ?!!!… Vas-y Groumf achèves-le, massacres-le, fais-en du beurre… Quoi !!! Il est pas mort !!! Fais quelque chose, improvise… Bon qu’est ce t’as dans ton sac… Une rune explosive, c’est tout !!! S’en fout la mort, a pas peur… Alors la caverne s’illumina… Groumf fit une petite incantation et de ses petits doigts boudinés jaillirent des étincelles… Zarby blêmit, il avait compris… Plein de fierté, il n’esquissa pas le moindre mouvement pour éviter le parchemin qui lui éclata au visage… Ah, ah !!! On rigole moins hein…

Mais que se passe-t-il ? Mon dieu, Un JSCV meurt et 50 autres apparaissent… Nous le savons la bataille est quasi perdue d’avance pour nous… Nous finirons par crouler sous le nombre, mais qu’à cela ne tienne, nous avons commencé ce combat, nous irons jusqu’au bout… Non la mort ne nous fait pas peur !!!… La fierté et la force qui nous lie, nous soutiennent dans cette lutte désespérée, mais c’est beau, c’est fort, c’est… Heu, ok, pardon, je… pardon… je sais… pardon…

Je disais donc que les JSCV surgissaient de toute part… Nous étions cernés, nous n’en voyions pas la moitié… L’horreur !!!… Et c’est mon pauvre Choupinou de Trollhyène qui en fit les frais… Décidément les Tomawaks c’est pas notre tasse de thé… Et Snowolf… Et Crotaal… Et encore Crotaal… Et encore Snowolf… Et Galoche… Ah, ah on vous donne du fil à retordre… Trollhyène a plié, mais vous, vous avez galéré !!!… D’accord nous allons tous mourir, mais va falloir vous accrocher…

Ah les traîtres !!!… Les yeux encore embrumés, Irhrgaak, déjà affaibli par une attaque massive de shaïs (ils s’y sont mis à 4 les enflures), victime lui aussi de l’intervention de Corwin, plus excité que jamais par l’odeur faisandée des corps, est décimé par un Bébé tout joufflu …

Ahhhh, j’ai la rage… Non vous ne vous en tirerez pas comme ça…Allez les shaïs, tous avec nous… c’est nous les gentils, c’est eux les méchants… Ouais !!! Merci les shaïs !!! Sus au vilain Galoche… Allez Maglub… Tiens un projo, d’où c’est qu’il vient celui-là ? Ah c’est gentil ça Groskéké, on a finit sa petite ballade ?!!!… Allez tiens… dans les dents… Bye bye vilain JSCV… Va rejoindre ton royaume plein de noirceur et de vilenie !!!…

A ce stade il faut bien le dire le champs de bataille était jonchés de cadavres… L’endroit respirait la haine, la soif de vengeance… Les rescapés se toisaient, se jaugeaient… Qui serait le prochain ?… De qui viendrait la prochaine offensive ?… Le silence régnait… C’est à peine si nos mouches volaient… Quand tout à coup, une voix inattendue retentit : « Yo les amis, ah z-avez vu mon projo, z-avez vu, hein, hein, hein ?!!! »… « Heu…Oui, bien sûr GrosKéké… On a vu que ça… très impressionné… Bon, t’as des news parce que là c’est un peu le bordel quand même… »… Ses yeux s’illuminèrent alors d’excitation… « Bon alors écoutez-moi : c’est pour ce soir… une attaque massive des EDF… la plaine sera illuminée… y aura des flashs partout… Si, si, si… Ca sera un gigantesque feu d’artifice… Les JSCV ne vont pas s’en remettre… Ca va être grandiose… Ah, ah, ah, vous allez voir ce que c’est que les EDF qui attaquent… »

Sur de si belles paroles, l’espoir revint dans nos rangs… On va nous impressionner… Cool… Le mot d’ordre est donné : on attend… Et l’attente commença... Le silence était toujours aussi pesant… On entendait que quelques cliquetis de haches et de hallebardes… Les visages étaient crispés… Et l’attente continuait… Des larmes de sueurs commençaient à perler le long de nos visages… Mon dieu c’est insupportable, mon espadon me brûle les mains… Faites quelque chose…

Ca y est c’est parti… Illuminant la caverne, une boulette flamboyante s’écrasa sur le crane pelé de Bébé… Puis une deuxième… Puis…..Puis… Et puis c’était fini : l’ouragan enflammé venait d’avoir lieu devant nos margoulettes médusés et sous les applaudissements et les sifflements admiratifs des shaïs…

« Heu… Groskéké ?!!! T’es encore là ?!!! … Faut qu’on attende encore ?... Et les autres ? Y se sont trompés de tunnels ?… »…

Abasourdi par ce qui venait de ce passer c’est à peine si je réussis à effleurer Bébé et Groumf esquissa une attaque de son invention qui n’arriva même pas à l’achever… Un shaï bienveillant, voyant notre détresse, nous donna un dernier coup de main pour mettre un terme à ce spectacle lamentable auquel nous venions d’assister…

Maglubyet, qui n’avait même pas réussi à amorcer le moindre mouvement, ne vit pas la stratégie des derniers JSCV qui nous entouraient… Ragaillardis par ce chef d’œuvre d’inefficacité, ils s’étaient vite réorganisés et Crotaal, Gros tas, Tripack et Snowolf cernaient déjà Maglub de toute part… Malgré une résistance héroïque, quelques esquives exemplaires, lui aussi croula sous le nombre…

Groumf et moi savions alors que notre fin était proche… A deux contre… heu… beaucoup… nous n’avions guère de chance… Alors, pour l’honneur, dans un grand élan, tels deux Trõlls qui auraient été privés de liqueur de gob pendant des mois, nous nous jetâmes sur Tripack qui n’eut pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait… Deux bêtes féroces venaient de lui sauter à la gueule et n’en firent qu’une bouchée… (Heu, les deux bêtes féroces c’est Groumf et moi, Graou)…

Voilà… A mon tour je sentais l’ombre des JSCV sur mes épaules… A plusieurs reprises, ils m’avaient menacé… J’avais reçu de nombreuses missives, mais on n’effraie pas un JTF comme ça… même s’il porte une jupe en guise d’armure…

« Allez-y si vous osez… »… Ah, ben ils ont osé… Malgré quelques tentatives d’œillades par-ci, par-là c’est, sans pitié, qu’ils s’y mirent à … non, mais vous imaginez…. A trois (Crotaal, Zeus, Gros tas)… Et je ne parle pas de Corwin et du shaï qui n’avaient pu s’empêcher encore une fois de participer à la fiesta, au bouquet final… (heu, c’est moi le bouquet !!!)…

EPILOGUE

C’est ainsi que se finit la Grande Impitoyable Guerre de Novembre… A partir de là démarra une nouvelle bataille avec des nouveaux combattants, arrivés entre temps… Je laisserai donc à d’autres le soin de la narrer… En tous cas, ce fut un glorieux combat entre les Joyeux trolls farceurs et les JSCV… Nous avons pris du plaisir dans cette bataille sanguinaire où tous les principaux protagonistes ont fièrement défendu leur honneur jusqu’à la mort…

Graou (posté par Goldorak)
Visualiser · Éditer · Uploader · Historique
Page last modified on 15 September 2005 à 01h40