Visualiser · Éditer · Uploader · Historique

Le Griphon Noir

(Sur l'air de "l'aigle noir" de Barbara)

 Un bô jour, ou est-ce un mundy
 Près d'un lac je m'étais assoupli
 Quand soudain semblant crever l'cavern'
 Et venant de nulle part, surgit un griphon noir
 Lentement, les plumes déployées
 Lentement je le vis me charger
 Près de moi, dans un glissement d'ailes
 Semblant tomber du ciel, le monstre vint m'attaquer

 Il avait les serres couleur rubis
 Et des plumes couleur de la nuit
 A son front brillant de mille feux
 Il avait un compo sous mon nez
 Pour enchanter mon hallebardeu

 Avec son bec, il m'a griffé la joue
 Et ma main lui a tordu le cou
 C'est alors que je l'ai reconnu
 Surgissant du passé, il m'était revenu

 Dis l'oiseau, ô dis, rapelle toi
 Un combat qui a lieu autrefois
 Y a longtemps quand j'étais un enfant
 Je voyais, en tremblant
 Des étoiles, des étoiles

 Y a longtemps quand j'étais un enfant
 Y a longtemps tu me frappais à sang
 Y a longtemps tu m'fis voir le soleil
 Tu faisais des cui cui
 Et je m'prenais une gamelle

 Le griphon noir dans un bruissement d'ailes,
 Finit enfin, par couler sa bielle,

 Une plume couleur de la nuit
 Une lame ou alors un cuir bouilli
 J'avais l'roi, tout cela était déja mien
 L'oiseau était tombé
 Seul avec mon butin

 Un bô jour, ou est-ce un mundy
 Près d'un lac je m'étais assoupli
 Quand soudain semblant crever l'cavern'
 Et venant de nul part, surgit un griphon noir

 Un bô jour, ou est-ce un mundy
 Près d'un lac je m'étais assoupli
 Quand soudain
 Il venait de nulle part
 Il surgit le griphon noir...
Mini Tilk
Visualiser · Éditer · Uploader · Historique
Page last modified on 08 March 2006 à 17h38